Le monde commence à manquer d’or, devriez-vous investir ?

« Nous ignorons comment remplacer les grands gisements d’or du passé ». Dans une interview pour le journal allemand Finanz und Wirtschaft, Pierre Lassonde, co-fondateur et président du conseil d’administration de Franco-Nevada Corporation, la première compagnie aurifère cotée en bourse, ne voit pas comment le monde pourra maintenir la cadence des découvertes de gisements aurifères dont il a bénéficié au cours du siècle dernier.

« L’industrie n’a pas assez réinvesti dans l’exploration », a déclaré Lassonde au journal. « Ils n’ont pas investi suffisamment d’argent dans la recherche et le développement, en particulier pour les nouvelles technologies en matière d’exploration et de traitement du minerai. »

À long terme, prévient-il, il pourrait y avoir un déséquilibre entre l’offre et la demande et une hausse du prix de l’or. Le problème, en partie, est que l’exploitation minière a ralenti en raison de l’augmentation des coûts et de la diminution des découvertes de nouveaux sites miniers. « Il faut environ 7 ans pour qu’une nouvelle mine démarre la production. Peu importe les évolutions du cours de l’or à l’avenir, la production va baisser, ce qui signifie que la pression haussière sur les prix pourrait être très intense. »

L’administration Trump aurait également contribué à la récente flambée des prix de l’or : « La récente vigueur de l’or s’explique par ce que j’appelle la prime de risque sur le monde. Il y a de nombreuses incertitudes sur la situation géopolitique (Corée du Nord) et le président Trump. Sa personnalité imprévisible et ses déclarations sont bénéfiques pour l’or. Après l’élection américaine, j’avais anticipé que le dollar allait souffrir de cette présidence. Le cours de l’or dépend fortement du dollar. Le métal jaune est en quelque sorte l’anti-dollar. Si le dollar est fort, l’or est faible et si le dollar est faible, l’or est fort. Ce que nous observons aujourd’hui est donc exactement ce à quoi je m’attendais: un dollar à la baisse et donc un prix de l’or à la hausse. »

Pierre Lassonde recommande aux investisseurs d’inclure l’or dans leur portefeuille s’ils ne l’ont pas déjà fait :

« Le Dow est à plus de 22 000 points et le prix de l’once d’or à environ 1 300 $. C’est quasiment un ratio de 18:1, et nous voyons que la tendance est clairement en train de s’inverser. Allons-nous à retomber à un ratio de 1:1 ? Cela signifierait que le cours de l’or a atteint un niveau auquel personne n’est préparé. »

« Vous devez être agile avec votre argent. Il faut être prudent et diversifié, ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Je pense donc que pour un investisseur moyen, la règle numéro un devrait être de détenir environ 5 à 10 % d’or dans son portefeuille. »

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *