Quels seraient les effets sur l’or d’un défaut de paiement de la dette Grecque

Effets ddu défaut de paiement de la dette grecque sur l'économie mondiale et sur l'orL’agence de notation Standard and Poor’s vient d’abaisser la note de la Grèce à DS (défaut de paiement sélectif). Ainsi tous les soit disant plans de sauvetage de la Grèce n’ont en rien aidé la Grèce à sortir de la crise, à croire qu’ils ne servaient pas à la sauver mais plutôt à l’endetter encore plus que ce qu’elle ne l’était déjà. Certes les banques ont été sauvé mais pour combien de temps? Comme l’a dit le président de la banque mondiale Robert Zoellick le dernier plan de renflouement ne permet à Athènes que de « gagner du temps » et ne solutionne en rien le problème de la Grèce. Gagner du temps avant un défaut.

L’idéal pour la Grèce serait un défaut de paiement comme l’a fait l’Islande. En effet l’Islande a fait défaut et n’a pas remboursé les banques qui ont donc fait faillite, après tout ces banques n’auraient pas dû prêter autant d’argent. Sauf que la situation de la Grèce est différente de celle de l’Islande, la Grèce fait partie de la zone euro et a de grandes réserves d’or (110 tonnes). Si la Grèce venait à faire défaut le « New Deal » prévoit qu’en dédommagement les créditeurs de la Grèce auront le droit de saisir les stocks d’or de la Grèce (source). La situation de la Grèce est aussi différente de celle de l’Islande car un défaut de paiement de la Grèce pourrait avoir des conséquences catastrophiques sur l’économie mondiale. En effet si la Grèce venait à faire défaut les banques se verraient dans l’obligation de payer les CDS (credit default swap, des assurances contre le risque de faillite d’un Etat) sauf que ces mêmes banques risquent de ne pas avoir les fonds pour payer ces CDS ce qui les mettrait elles aussi en faillite.

Nous serons fixés aux alentours du 20 mars, en effet, à cette date si la Grèce ne trouve pas les 14 et quelques milliards d’euros qui permettent de financer leur dette, la Grèce sera en défaut de paiement et cela engendrera des faillites en chaîne. Soit un nouveau plan de renflouement sera mis en place ne faisant que retarder un défaut de paiement devenu inévitable.

Les conséquences sur le cours de l’or

C’est très simple quel que soit le scénario grec le cours de l’or n’a pas fini de grimper. En effet si la Grèce venait à faire défaut, les faillites feront fuir les capitaux vers l’or et l’argent, devenus les seuls et uniques valeurs refuge dans ces temps de crise, il y aura une forte croissance de la demande d’or donc le prix montera mécaniquement. Dans le cas où nous aurions un nouveau plan de renflouement, cela ne ferait qu’augmenter une fois de plus la quantité de monnaie disponible, l’euro perdrait ainsi encore de sa valeur par rapport aux métaux précieux.

This entry was posted in Actualité. Bookmark the permalink.

4 Responses to Quels seraient les effets sur l’or d’un défaut de paiement de la dette Grecque

  1. enzo says:

    On remarquera que dans les 2 hypothèses les banquiers gagnent, pas de défaut > ils continuent à prélever des intérêts sur la dette, Défaut > ils récupèrent du tangible

  2. Admin says:

    Bonjour,

    je pense que « l’aristocratie dominante » comme vous dites, souhaite plutôt que la Grèce soit en défaut de paiement. De cette façon ils pourront mettre la main sur le stock d’or de la Grèce et lui demanderont de privatiser des grosses sociétés d’Etat. Certes cela engendrerait la faillite de banques mais des plans de renflouement seront créés pour les sauver (des petites banques feront faillite mais pas les grosses).

    • BobbyFR94 says:

      Bonjour Admin,

      Il semble plus juste de dire que la Grèce est, pour le moment encore, plus utile par la manne que les plans de renflouement constitue, car, comme nous le savons tous, cette manne sert à chaque fois à filer du fric aux banques, et les banques françaises particulièrement…

      Si la Grèce fait défaut, cela déclenchera les CDS, et la France ira directement dans le mur, par l’intermédiaire de ses banques !!

      Le stock d’or, ce sera quand le pays sera complètement exangue, pas avant !!

      Mais, à mon avis, si ce n’est déjà le cas, je pense que des garanties sur le défaut de paiement de la dette grecque doivent être la main-mise sur sur leur or…

      Et, effectivement, les banquiers sont gagnants dans tous les cas …

  3. BobbyFR94 says:

    Je crois surtout que l’aristocratie dominante, entendez par là les banques et les politiques, avec la caste euroCrate, ne veulent surtout pas que la Grèce fasse défaut, car, étant donné l’exposition des banques européennes, et françaises notamment, cela signerait directement leur arrêt de mort !!

    En effet, en « renflouant » la Grèce, cela revient à faire un chèque aux banques, françaises notamment…

    En clair, les différents plans de renflouement permettent aux banques françaises de pomper le peuple français sans que ceux-ci ne l’aient – encore – réalisé !!

    C’est aussi simple que ça !!! d’ailleurs, la signature du MES – Mise En eSclavage – va permettre de pomper tous les peuples européens, de les étrangler en leur disant que s’ils refusent, au lieu d’étouffer en permanence, ils – les peuples – mourront !!

    C’est pourquoi on continue à agiter le « chiffon rouge  » devant, non les taureaux, mais les veaux que sont les Français, et sans doute les autres peuples européens…

    Je prie tous les jours pour que la Grèce fasse défaut, car cela signera la fin de ces ordures de financiers, et crèvera – enfin – l’abcès que constitue cette sinistre comédie, qui n’a que bien trop durée, et qui s’appelle « l’Europe », mais qui est en réalité un « big brother  » à puissance 1000 !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *