Bien sûr que le prix de l’or est manipulé, c’est l’objectif

Tout au long de l’Histoire, nous avons pu être témoins d’un flux constant de manipulations du prix de l’or et de l’or lui-même en termes de monnaie papier. Aussi bien de la part des gouvernements, institutions ou même des particuliers. Leur objectif a toujours été l’établissement de la valeur de devises ou l’augmentation de leur valeur en termes d’or. La clé de ces manipulations est de s’assurer à ce que le prix de l’or soit déterminé en fonction des devises, et non que le prix des devises soit déterminé en fonction de l’or.

À l’école, vous avez sûrement lu « L’alchimiste », où les méchants essaient d’inventer une formule pour transformer le plomb en or. Bien que leur duperie puisse en tromper quelques-uns, ils ne parviennent pas à dupliquer l’or. Aujourd’hui, ce processus continue, mais de nos jours l’audace des gouvernements est allée assez loin pour prétendre que la monnaie-papier à plus de valeur que l’or. Mais l’or reste l’or, ce métal reste le meilleur choix pour ceux qu’ils veulent préserver leur richesse à long terme; Rien ne peut remplacer l’or.

Des expériences de monnaie fiduciaire ont été tentées depuis le temps des dynasties chinoises, dans le but de recréer ou de remplacer la vraie monnaie qu’est l’or. La raison est simple et elle est expliquée dans cette citation que je pique à Mr Popescu, « Aristote, le philosophe grec, élève de Platon et maître d’Alexandre le Grand, parlait déjà de la monnaie fiduciaire, il y a plus de 2,400 ans, en disant : « En effet, il n’y a rien de mal en soit avec la monnaie fiduciaire, à condition que les rois soient dotés de l’autorité parfaite et de l’intelligence des dieux. » Mais ce n’est pas le cas. C’est pourquoi, tout au long de l’Histoire, il n’y a jamais eu de « monnaie » capable de maintenir sa valeur ou de remplacer l’or au fil des âges.

La raison en est que nous ne disposons pas d’une autorité parfaite, que les gouvernements n’ont pas l’intelligence divine, et que les banques centrales tentent de manipuler le prix de l’or dans un effort de maintenir la confiance du public envers les devises fiduciaires. Pourquoi les gouvernements reviennent toujours à ce type de monnaie ? Ils ont un besoin de diriger/contrôler toutes les monnaies, leurs économies et les populations. Sans ce contrôle de la monnaie, les gouvernements perdraient une grande partie de leur pouvoir. C’est l’histoire humaine et son futur dans ce monde.

C’est pourquoi les gouvernements s’opposent à la monnaie réelle – l’or et l’argent – qui restreint et gouverne les gouvernements lorsque des conjonctures extrêmes se présentent. Cela se produira dans un futur proche. Une fois que le système monétaire fractionnaire ne fonctionnera plus, les gouvernements reviendront vers l’or et l’argent et essaieront d’en détenir autant que possible. Mais cela ne signifie pas qu’ils fuiront les monnaies fiduciaires, non, ils utiliseront les métaux précieux pour crédibiliser l’augmentation de la quantité de monnaie en circulation.

Notez que nous n’avons pas dit soutenus par, ou émis contre lui. La nécessité d’un gouvernement qui émet de l’argent est de garder de la crédibilité, le concept d’une réforme du système monétaire est inacceptable car ceci serait vu comme un aveu d’échec et donnerai lieu à une baisse de confiance en elle, une option inacceptable pour un gouvernement. Le niveau de contrôle de l’économie doit être conservé quel qu’en soit le prix. Les métaux précieux seront utilisés pour renforcer ce contrôle. Comme d’habitude, dans l’intérêt de la nation et de ses citoyens.

De même, lorsque les gouvernements manipulent le prix de l’or, c’est avec l’intention d’améliorer l’acceptation de la monnaie fiduciaire et notre dépendance à la monnaie comme mesure de la valeur et moyen d’échange.

Souvent, la législation et la fiscalité sont utilisés pour améliorer son utilisation et limiter l’utilisation de solutions de rechange, comme les monnaies étrangères ou les métaux précieux. La manipulation a également été utilisé par les gouvernements agissant ensemble comme après la « fermeture de la fenêtre d’or » par le président Nixon en 1971.

Voici quelques exemples de manipulation du prix de l’or dans notre histoire.

La confiscation de l’or et la dévaluation du dollar:

La confiscation puis la dévaluation du dollar de l’or: FDR Issues Executive Order 6102 Banning Gold Ownership

En 1933, la forme de manipulation la plus complète fut adoptée par les Etats-Unis lorsqu’ils ont confisqué l’or des citoyens en leur permettant de détenir seulement 100$ d’or, soit l’équivalent de 5 onces à cette époque.

Le marché de l’or a été suspendu, des revendeurs ont dû fermer boutique, les infrastructures de stockage ont dû verser l’or de leurs clients à la Fed, et le marché de l’or est entré en hibernation aux Etats-Unis pour 41 ans. Deux ans après, le gouvernement US a dévalué le dollar en fixant l’once d’or à 35$. Bien que les raisons paraissaient plausible (booster l’offre de monnaie et protéger le système bancaire, dans l’intérêt de la nation et de ses citoyens, selon le discours officiel – écouter le discours sur ce lien)

Beaucoup s’imaginent qu’il existe aujourd’hui de meilleurs moyens de parvenir au même résultat, qui n’impliquent pas la confiscation de l’or. Pourquoi donc une confiscation pourrait-elle de nouveau se produire ?

Le monde est devenu interdépendant du dollar américain qui est au centre du système monétaire international, c’est une base pour presque toutes les autres monnaies. Mais les pays émergents, tout en nourrissant les pays développés, sont en train de se construire une autonomie économique importante et une monnaie auto-suffisante. Récemment, ils se sont mis d’accord pour créer une institution similaire au FMI pour les pays émergents. Son siège sera à Shanghai. Le développement d’une monnaie internationale alternative au dollar est bien en marche.

La Chine est en tête de ce changement avec une économie en passe de devenir la plus importante du monde en fin d’année ou l’année prochaine. Elle imposera le Yuan comme monnaie de réserve internationale, en rompant le lien avec le dollar. Sans l’hégémonie du dollar américain, le dollar ne peut pas rester comme la seule mesure de valeur, ni comme monnaie de réserve internationale. Avec cela à l’esprit, la demande d’or des banques centrales va augmenter afin de renforcer la confiance dans toutes les monnaies.

Avec une offre d’or composée de 3050 tonnes nouvellement extraites et au mieux de 1200 tonnes provenant du recyclage, le marché de l’or ne sera pas capable de répondre aux besoins monétaires mondiaux, dans le cas où il serait nécessaire de renforcer la confiance dans les monnaies locales. Ainsi la confiscation de l’or, pour des raisons complètement différentes qu’en 1933, est une possibilité crédible selon moi. Avec potentiellement le Yuan convertible au plus tôt fin 2015, nous sommes très proche de cet événement.

Après la confiscation de 1933 suivi par la dévaluation du dollar de 75% en 1935, la majeure partie de l’or des pays développés s’est déplacée vers les États-Unis. La dévaluation du dollar ne s’est pas reflétée dans les marchés des changes en 1935, donc l’or a continué de se vendre 20$ l’once en dehors des États-Unis pendant que les américains payaient 35$. C’est pourquoi les américains ont amassé plus de 26 000 tonnes d’or avant la seconde guerre mondiale. Nous voyons cela dans le cadre de l’alliance stratégique qui a pris forme quand les Alliés se sont réunis dans cette guerre. Le contrôle de l’or devait être hors de portée de la guerre en Europe. Cette manipulation du prix a veillé à cela.

Après la guerre et la période de redressement, nous avons vu une nouvelle manipulation du prix de l’or.

Traduction de l’article : http://goldforecaster.com/course-gold-price-manipulated-thats-point/

This entry was posted in Actualité. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *