Quel pourcentage de mon épargne investir en or?

Si vous avez de la monnaie « papier » à la banque ou dans un coffre fort, il est encore temps de le sortir pour effectuer un investissement en or et/ou en argent.

Nous conseillons à nos visiteurs d’investir 80% de leur épargne en or et en argent dont 50% en or et 50% en argent. L’argent est beaucoup plus volatil que l’or, mais il a un potentiel de croissance beaucoup plus important que le métal jaune.

En effet, la moyenne historique du ratio cours de l’or / cours de l’argent est de 1 / 15, c’est à dire qu’il fallait en moyenne 1 once d’or pour acheter 15 onces d’argent. Sauf qu’aujourd’hui, avec 1 once d’or il est possible d’acheter 54 onces d’argent, et ce alors que la production d’argent n’a pas évolué par rapport à la production d’or.

Si vous n’avez pas peur de la volatilité de l’argent, nous vous conseillons d’investir un peu plus dans l’argent que dans l’or, disons 60% en argent et 40% en or.

Un investissement dans l’or est un investissement sur le long terme. Il ne faut pas se dire qu’on va revendre cet or dans quelques mois afin de faire une plus value.

Vendre mes biens immobiliers pour investir dans l’or?

Après une progression de 120% de 2000 à 2008 et un court plongeon de 5,6% en 2009, les prix de l’immobilier en France ont poursuivi leur inexorable expansion depuis fin 2009. Les prix de l’immobilier français sont fortement surévalués, actuellement évalué à 135% de leur rapport historique prix-revenus et 150% de leur rapport historique prix-loyer. Bien que les prix de l’immobilier soient fortement en hausse dans toute la France, la bulle française de logements est largement tirée par la région parisienne, où les prix ont bondi de 18% en 2010 et environ 10% en 2011, en hausse de plus de 40% depuis 2005. Certains quartiers chics à Paris ont augmenté à un taux de 27% en 2011. La bulle immobilière accentuée par une loi de 2009 qui visait à stimuler le marché du logement en créant une incitation fiscale importante pour les acheteurs. Le marché immobilier français a maintenant la distinction douteuse d’être le plus surévalué en Europe et le troisième marché le plus surévalué dans le monde, derrière Hong Kong et l’Australie, qui ont eux aussi leur propre bulle.

Le représentant à Paris de l’OCDE a averti que « il y a un risque qu’une période prolongée de finance facile entraine une bulle des prix», ce qui peut mettre en danger les banques françaises, tandis que Hervé Boulhol, l’économiste français de l’OCDE, met en garde contre le traitement de valeur refuge de l’immobilier français.

Alors oui, si vous avez des biens immobiliers il est encore temps de vous en séparer (sauf résidence principale) pour acheter de l’or, pourquoi ? Parce que la période où les gens avaient accès facilement au crédit est désormais terminée, les gens ne peuvent plus emprunter pour acheter, la demande baisse ainsi le prix de l’immobilier va baisser.