La Russie dépasse la Chine dans la course aux réserves d’or pour mettre fin à la domination du dollar

La Banque Centrale de Russie (CBR) a augmenté ses avoirs en or de près de 20 tonnes métriques le mois dernier, avec des réserves atteignant 1 857 tonnes. La CBR a augmenté sa participation chaque mois depuis mars 2015.

La Russie fait maintenant partie des cinq premiers détenteurs d’or après avoir dépassé la Chine, qui possèderait 1 843 tonnes. Au cours des 15 dernières années, Moscou et Pékin ont accumulé agressivement des réserves d’or pour réduire leur dépendance vis à vis du dollar américain.

« Il est intéressant de noter que la Russie et la Chine font la promotion de leurs accumulations d’or et font publiquement référence à l’or comme un actif monétaire stratégique. Ils ne s’en cache pas. Les Etats-Unis font le contraire et minimisent constamment le rôle stratégique de l’or », a déclaré Ronan Manly, expert en métaux précieux.

Les Etats-Unis prétendent être le plus grand détenteur d’or avec 8 134 tonnes, mais ce nombre est impossible à vérifier.

« Toute l’histoire autour des réserves d’or américaines est opaque et secrète. Il n’y a jamais eu d’audit indépendant complet des réserves d’or américaines, et les gardiens de l’or, la Monnaie américaine et la Réserve fédérale de New York, ne laisseront personne entrer dans les coffres-forts pour voir l’or ou le compter ».

L’Allemagne arrive en deuxième position avec 3 374 tonnes, mais une grande partie de ses réserves d’or est toujours détenue aux États-Unis. L’année dernière, la Bundesbank n’a pu rapatrier que 674 tonnes d’or conservées à Paris et New York depuis la guerre froide. Plus de 50% des réserves d’or de l’Allemagne se trouvent actuellement à Francfort. Le reste est stocké à Londres et à New York.

Le Fonds monétaire international (FMI) détient 2 814 tonnes d’or. La France est le quatrième plus grand détenteur d’or.

La CBR a plus que doublé le rythme de ses achats d’or, selon les données de Gold.org. Elle a augmenté les réserves d’or du pays pour atteindre l’objectif fixé par le président Vladimir Poutine de rendre la Russie moins vulnérable aux risques géopolitiques. Les réserves d’or russes ont augmenté de plus de 500% depuis 2000.

La Russie est également le troisième plus grand producteur de métal précieux. Le gouvernement a acheté les deux tiers de tout l’or extrait dans le pays, en l’achetant à des banques locales, car le Kremlin voit le métal précieux comme un refuge en période de turbulences géopolitiques.

La diversification des réserves de change est l’une des principales raisons pour lesquelles la Russie achète de l’or, selon la RBC.

Source : https://www.rt.com/business/419820-russia-outpaces-china-gold

Ce contenu a été publié dans Actualité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *