L’argument du Bitcoin en tant qu ‘«or numérique» s’effondre

Un argument d’investissement clé pour le Bitcoin s’effondre alors que l’incertitude géopolitique et la hausse de l’inflation font chuter les prix des cryptomonnaies.

Le prix du Bitcoin est tombé à un creux de deux semaines mardi, après que le président russe Vladimir Poutine a ordonné l’envoi de troupes à Donetsk et Louhansk, deux régions séparatistes de l’est de l’Ukraine, peu après les avoir déclarées indépendantes.

Le Bitcoin est souvent qualifié d’ «or numérique» par ses bailleurs de fonds. Le terme fait référence à l’idée que le Bitcoin peut fournir une réserve de valeur similaire à l’or, qui n’est pas corrélée avec d’autres marchés financiers, comme les actions.

Les partisans du Bitcoin voient également la crypto-monnaie comme un actif «refuge» qui peut servir de couverture contre l’incertitude économique mondiale et la hausse des prix, qui entraînent une diminution du pouvoir d’achat des monnaies souveraines tel que le dollar américain.

Avec une inflation à des sommets historiques –  les prix à la consommation américains ont connu le mois dernier la plus forte hausse depuis février 1982, selon les chiffres du département du travail – nous pourrions nous attendre à ce que le Bitcoin brille.

Au lieu de cela, la cryptomonnaie a perdu près de la moitié de sa valeur depuis qu’elle a atteint un niveau record de près de 69 000 $ en novembre. Cela a conduit les analystes à se demander si son statut d’«or numérique» est toujours valable.

« Le Bitcoin est encore au début de sa courbe de maturité pour être placé dans la catégorie de l’«or numérique», a déclaré à CNBC Vijay Ayyar, vice-président du développement de l’entreprise et de l’international à la Bourse de cryptomonnaies Luno.

VALEUR REFUGE OU ACTIF À RISQUE ?

Les dernières baisses du Bitcoin sont survenues en même temps que la débâcle sur les marchés boursiers avec le S&P 500 qui a clôturé la séance de mardi en territoire de correction. Le prix du Bitcoin suit de plus en plus les mouvements du marché boursier, la corrélation entre le Bitcoin et le S&P 500 étant en constante augmentation.

 

Source: CryptoCompare

 

Selon les experts, les cryptomonnaies sont devenues plus étroitement liées à d’autres parties spéculatives du marché telles que les actions technologiques, qui chutent en raison des craintes que des valorisations élevées ne diminuent alors que la Réserve fédérale et d’autres banques centrales commencent à augmenter les taux d’intérêt et à réduire leur énormes plans de relance.

« La corrélation entre la crypto et les actions a été élevée au cours des derniers mois, tant sur les nouvelles macro liées à l’inflation que sur le conflit géopolitique entre la Russie et l’Ukraine », a déclaré à CNBC Chris Dick, un trader quantitatif chez B2C2.

« Cette corrélation montre que le Bitcoin se comporte comme un actif à risque en ce moment – et non comme la valeur refuge qu’il était censé être il y a quelques années. »

L’or a en fait surpassé le Bitcoin ces derniers temps. Les cours au comptant du métal précieux ont atteint leur plus haut niveau depuis le 1er juin mardi, grimpant jusqu’à 1 913,89 $ l’once troy.

 

Source: CryptoCompare

 

« Le Bitcoin, l’actif censé être la réponse à toutes les questions, s’est discrètement affaibli et sous-performe notamment son ennemi juré, l’or », a déclaré lundi John Roque, responsable de la stratégie technique chez 22V Research.

« Nous nous attendons à ce que le Bitcoin retrouve son niveau de 30 000 $, puis descende en dessous et nous nous attendons à ce que l’or atteigne un nouveau record historique. »

Source : CNBC

Ce contenu a été publié dans Actualité du marché des métaux précieux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.