Un patron de la City paie ses salariés en or pour lutter contre l’inflation

Le personnel d’une société financière de la City à Londres s’est vu offrir la possibilité d’être payé en or plutôt qu’en livres sterling et en pence – pour les aider à faire face à l’inflation.

Le CEO de TallyMoney, Cameron Parry, serait le premier employeur du pays à tester une paie en or, bien que d’autres entreprises commencent à proposer des cryptomonnaies à leur personnel.

M. Parry a déclaré « qu’avec la crise du coût de la vie qui va de mal en pis, cela n’avait aucun sens de continuer à offrir des augmentations de salaire en livres, alors que sa valeur s’érode un peu plus chaque jour. C’était comme mettre un pansement sur une plaie ouverte ».

« Nous constatons que le pouvoir d’achat de la livre continue de baisser à un rythme alarmant alors que la valeur de l’or n’a cessé d’augmenter tout au long de l’année 2022. »

« L’or est une couverture contre l’inflation qui a fait ses preuves et a conservé son pouvoir d’achat pendant des millénaires », explique M. Parry.

« Dans une période comme celle-ci, où la monnaie traditionnelle perd constamment son pouvoir d’achat, l’or offre la meilleure chance de garder une longueur d’avance sur l’inflation. »

Alors que la Banque d’Angleterre s’attend à ce que l’inflation atteigne 10%, la valeur de l’or, en revanche, a augmenté de 11 % depuis le début de l’année.

« L’avenir des monnaies créées par les banques centrales est actuellement fortement remis en question, et si les crypto-monnaies ont fait les gros titres ces dernières années, pour beaucoup de gens, l’attrait de l’or, qui a fait ses preuves, est plus logique. » a-t-il souligné.

Système de rémunération en or

M. Parry a commencé à piloter son système de paie en or parmi les cadres supérieurs et le proposera bientôt à l’ensemble de l’entreprise. Il a lui-même adhéré à ce système.

Parry emploie plus de 20 personnes et affirme que ceux qui souhaitent continuer à recevoir leur salaire en livres seront autorisés à le faire.

Les impôts sur le revenu seront appliqués normalement, en tenant compte du taux de change de l’or en livres sterling.

Par exemple, un salaire mensuel brut qui était auparavant de 4 000 £ sera défini comme 82 000 tally brut – 82 000 milligrammes d’or – sur leur fiche de paie.

« L’or va beaucoup plus loin lorsqu’il est échangé contre des biens et des services dont le prix est exprimé en livres et en pence. »

L’employée de Parry, Ella Fraser, 25 ans, responsable du marketing digital, a déclaré : « De nos jours, tout semble augmenter, et les jeunes sont de plus en plus inquiets de la valeur de la livre sterling dans leur poche ».

« Je pense qu’il est important pour les employeurs de chercher des moyens plus innovants d’aider leur personnel en ces temps difficiles, et avoir la possibilité de toucher son salaire en or est un excellent moyen de le faire », a-t-elle conclu.

Source : City A.M.

Ce contenu a été publié dans Actualité du marché des métaux précieux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.